La fin d’un dur labeur !

Voilà, pour la nouvelle année, le manuscrit complet d’Égrégore – L’esprit est une prison a pris le chemin de son éditeur.

« L’ensemble de Mandelbrot est en place. L’écho de la chorale a été rompu. Et nous allons arrêté la balle. »

Je crois qu’après 300 pages de règles, background et de scénarii, 482 437 signes, des milliers de cigarettes, des litres de RedBull, quelques nuits de travail acharnés, 4 ans et demi de labeur, je vais souffler un peu… en m’attaquant sérieusement à la suite, Black Dog Runs At Night – La seconde Loi. J’essayerai de préparer un petit billet la-dessus dans les jours qui viennent.

Et là, tout le monde s’interroge et est en droit de le faire.
Chez quel éditeur Égrégore va-t-il voir le jour ?

Là je laisse planer le doute, je laisse le champ libre, enfin les commentaires, à toutes supputations.
Je ferai sûrement un billet pour vous en dire un peu plus.

Mais surtout n’oubliez pas que…
L’ESPRIT EST UNE PRISON.

 

\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ HPP NWR \\\\ 20160102 \\\\\\\\\\\\\\\\\\\

––– /// Only chaos is real /// ––– /// Spoiler inside /// –––

\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ HPP NWR \\\\ 20160102 \\\\\\\\\\\\\\\\\\\

— [ end of transmission ] —

Une cogitation à propos de “La fin d’un dur labeur !”

Répondre à Jésus-Régis Abdul Kthulhu Alhazred Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.