La Théorie des 3 Mondes

Il y a des yeux qui ne pourront plus rien apprendre du soleil, et des âmes malades de nuit dont elles ne guériront jamais… »
Emil Cioran

Pénétrer dans l’univers d’Égrégore suppose l’abandon de certaines de nos convictions propres aux humains.

Des questions sur l’infinitude de l’univers n’ont pas leur place ici. L’Univers n’est ni fini, ni infini, Il est autre, à la fois unique et multiple, tout comme l’Homme. L’Univers est donc la juxtaposition de plusieurs mondes, de plusieurs dimensions — dont certaines inconcevables pour l’esprit humain.

Les trois principaux mondes accessibles sans trop de conséquences pour nous autres humains sont d’une part le monde dans lequel nous vivons quotidiennement, puis le Monde des Chimères, sorte d’ombre portée et pervertie du premier, et enfin le Monde des Limbes, royaume éthéré du savoir et de l’oubli. De là découle le « Diagramme mystique des Trois Mondes » tel qu’il fut théorisé par le russe Alekseï Borodine en 1893 :

Diagramme Mystique des Trois Mondes

Diagramme Mystique des Trois Mondes

Le losange central représente notre Monde. Il est « complet », fermé… difficile alors de fuir la réalité de notre Monde. Mais il donne ainsi naissance au second losange — incomplet et chaotique — qui est le Monde des Chimères. La religion chrétienne a de ce monde une vision simplifiée : elle le considère, en effet, comme l’Enfer. Puis, à droite et à l’opposé viennent deux cercles, ou Sphères, symbolisant les Limbes que les chrétiens ont assimilés au Paradis. Selon les interprétations, les deux infra-mondes constituant les Limbes seraient le monde de la Connaissance et celui de l’Oubli. Cependant les témoignages existants sur ce qui borde les Chimères sont rares et très obscurs, aussi est-il difficile d’être plus précis.

Suivant ce diagramme, plus on se déplace vers la droite, plus on approche de l’Ultime Vérité, de la Véritable Nature de l’Unviers. On approcherait ainsi de l’Énigme Profonde de l’Existence.

Il s’agit là de la vision gnostique de la 11ème dimension — Khímaira VB117. Il existe donc plusieurs visions, somme toute équivalentes, du Monde des Chimères.

Dans L’Axe du Néant, Meyronnis reprend, pour mieux la poursuivre, une des découvertes intuitives de Heidegger les plus fondamentales concernant la structure du temps. Après Heidegger,Meyronnis postule que le temps est quadridimensionnel, ce qui, en rajoutant les trois dimensions usuelles de l’espace, nous ferait en fait évouler dans un espace à sept dimensios, chiffre intéressant pour le moins sur le plan kabbalistique.
Sans vouloir polémiquer oiseusement avec lui, (…) je suppose pour ma part, comme hypothèse de départ, qu’il en existe dix, et que ces plans de chiasme énergétique correspondent aux dix séphirot de l’Arbre kabbalistique.
Il resterait donc trois dimensions cachées.
Je pense que ces trois dernières dimensions n’appartiennent, en fait, ni au temps ni à l’espace, et que la faille intersticielle qui sans cesse se meut entre les plans, tel l’éclair qui réunit les séphirot, la « onzième dimension », les rassemble, comme des pièces distinctes mais conjointes de la métastructure qui surplie l’univers dans sa propre narration. Je m’inspire ici des plus récentes théories mathématiques/cosmogoniques qui s’entendent sur un univers à dix dimensions plus un « univers-interface », onzième dimension qui se meut à la leurs (dis)jonction.
S’il reste trois dimensions cachées, et que l’anti-univers de la Lumière inconnaissable les traverse aussi, ces trois dimensions sont les « trois cervelles qui n’en font qu’une » dont parle le Zohar, elles sont les trois plans unitaires directement en contact avec le Tétragramme, les trois séphirot supérieurs, et ils articulent le paradoxe divin qui se répète dans toutes les triangulations séphirotiques de l’arbre, grâce à la Tri-Unité. L’Un est/n’est pas.(c’est moi qui souligne) Si l’Un est l’Être avant même que la pensée ait pu le saisir, donc avant même l’articulation dualiste qui la suit dans la proposition : l’Être est et n’est pas. »

Maurice G. Dantec

2 cogitations à propos de “La Théorie des 3 Mondes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.